Prévenir et traiter une gingivite

Ce n’est pas parce qu’elle est assez fréquente qu’il faut forcément la banaliser. Elle, c’est la gingivite, qui se manifeste par un saignement de la gencive au brossage et qui concerne près de 80% des 35 – 44 ans en France. Quand elle n’est pas prise au sérieux, la gingivite peut évoluer en parodontite et causer la perte des dents. Comment prévenir et traiter la gingivite ? La réponse avec Richard Lejoyeux, dentiste.

Gingivite : définition et symptômes

La gingivite est une inflammation bénigne de la gencive, qui se manifeste par un saignement de celle-ci au brossage des dents. Nous vous le disions, lorsqu’elle n’est pas traitée, la gingivite peut se transformer en parodontite lorsqu’elle s’étend aux tissus sous-jacents. Cette dernière peut avoir des conséquences assez graves, notamment la perte des dents. Si vous souffrez d’une gingivite persistante ou qui revient assez régulièrement, n’hésitez surtout pas à consulter votre chirurgien-dentiste. Au niveau des symptômes de l’inflammation, le plus évident est le saignement de la gencive qui devient rouge et enflée. D’autres symptômes comme l’halitose ou la douleur peuvent apparaître. Attention, si les dents bougent, il s’agit probablement d’une parodontite.

Comment prévenir une gingivite ?

La première règle est d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire en se brossant les dents avec une brosse souple après chaque repas. Si on insiste sur l’utilisation d’une brosse souple, c’est en raison de sa capacité à pénétrer les espaces entres les dents et à ne pas altérer l’émail. Il est également très important de changer de brosse à dents une fois par mois, et de parfaire le nettoyage par un fil dentaire et des brossettes interdentaires. Pour plus d’informations, demandez conseil à votre chirurgien-dentiste, il saura vous conseiller sur le matériel le mieux adapté. Enfin, les personnes à risque doivent veiller à réaliser un détartrage annuel.

Gingivite : facteurs de risque et traitement

La gingivite est causée par une prolifération bactérienne, qui laisse supposer une déficience du système immunitaire. En effet, beaucoup de cas de gingivite et de parodontite font suite à un stress affectif. Il existe par ailleurs des facteurs qui prédisposent certaines personnes à avoir une inflammation de la gencive, notamment les maladies qui affaiblissent le système immunitaire, le diabète de type 1 et 2, les changements hormonaux (grossesse, ménopause…), une carence en vitamine C, une prédisposition génétique…

Eu égard au traitement, celui-ci consiste en premier lieu en un nettoyage minutieux de l’ensemble de la bouche du patient, en commençant par un détartrage dent par dent. Le chirurgien-dentiste va également effectuer un polissage de chacune des faces des dents jusqu’à ce qu’elles soient complètement lisses.  Au cas où les bactéries se trouvent entre la gencive et la dent, il faut alors les en extraire à l’aide d’une solution antiseptique dont on irrigue la zone. Cela dit, s’il s’agit de parodontite, il sera nécessaire de recourir à une chirurgie parodontale. Rappelons enfin l’importance des mesures de prévention, à compléter idéalement par un bain de bouche à la Chlorhexidine et un brossage avec de l’eau oxygénée et du bicarbonate de soude.



Encart publicitaire
Biovancia est le 1er guide-créateur de solutions de santé naturelle
Pour en savoir plus lisez l'article Biovancia avis sur l'efficacité des compléments alimentaires

Laisser un commentaire