Cancer de la prostate : le surpoids augmente le risque de décès

Le cancer de la prostate est une pathologie qui touche essentiellement les hommes âgés de 65 ans et plus. Malheureusement, quand elle est diagnostiquée en retard, cette maladie devient dangereuse et peut provoquer le décès du patient. Une mortalité qui selon une étude récente augmente chez les personnes en surpoids. L’urologue Jean-Pierre Giolitto nous en dit plus dans cet article.

Une étude de grande envergure

L’étude en question a analysé l’indice de la masse corporelle (IMC), le tour de taille ainsi que le rapport entre la taille et les hanches de 218 237 hommes. Les données ont été extraites grâce à Biobank, une organisation britannique spécialisée dans ce type d’enquêtes.

Ces informations ont été compilées avec d’autres qui existaient déjà et qui sont en rapport avec le même sujet. Ainsi, il a été possible de regrouper un échantillon de 2,5 millions d’hommes au total !

Plus le poids est élevé, plus le risque de décès l’est aussi

L’enquête de Biobank s’est étalée sur 11 ans ! Durant cette période, les scientifiques ont pris le temps d’analyser le lien entre l’accumulation de la graisse et la mortalité liée au cancer de la prostate. Les résultats ont démontré qu’il existait bel et bien un risque croissant de décès chez les hommes qui en plus d’avoir un cancer de la prostate ont un poids supérieur à la normale. Plus le poids augmente, plus la létalité est plus importante.

Pour certains chercheurs, l’apparition de quantités importantes de graisse abdominale est la raison principale pour laquelle un homme en surpoids et atteint du cancer de la prostate a plus de chance de décéder. Une hypothèse que Aurora Perez Cornago, la responsable de l’étude réfute totalement. Celle-ci affirme notamment : «quel que soit l’endroit où la graisse se trouve, ça ne change pas grand-chose ».



Encart publicitaire
Biovancia est le 1er guide-créateur de solutions de santé naturelle
Pour en savoir plus lisez l'article Biovancia avis sur l'efficacité des compléments alimentaires

Laisser un commentaire