Les HLM sont-ils financés par les français au bénéfice des étrangers ?

Les candidats à la présidence Éric Zemmour, Valérie Pécresse et Marine Le Pen ont beaucoup évoqué le problème des logements sociaux (ou HLM) dans leur programmes électoraux. Pour ces politiciens qui sont tous de droite, voire d’extrême droite, ces logements sociaux sont financés par les français et constituent de véritables fiefs pour la criminalité et la délinquance. Vérités ou mensonges ? Voyons tout cela ensemble.

Valérie Pécresse : 40 millions de migrants entrés dans l’UE « sans contrôle »

A l’occasion d’un meeting électoral, Valérie Pécresse avait affirmé avec certitude que 40 millions de migrants illégaux avaient fait intrusion en Europe en 2021, sans le moindre contrôle. Ce chiffre a été jugé par des observateurs comme aberrant et totalement faux ! Ces derniers précisent que Mme Pécresse s’est trompée et qu’elle a mal interprété les données présentées par une commissaire européenne. Ces données font état de 39 millions de personnes qui ont accédé à l’Europe, sans que leur nom fût inscrit sur un fichier de police interétatique.

90 % des jeunes Franciliens originaires d’Afrique ou du Maghreb, selon Éric Zemmour

Le 9 décembre 2021, c’était au tour d’Éric Zemmour d’affirmer qu’entre 80 % et 90 % des jeunes âgés de moins de 18 ans qui habitent en banlieue parisienne ont des origines maghrébines ou d’Afrique subsaharienne. Pour lui, ces informations proviennent d’une enquête signée France Stratégie, sachant que cet institut a totalement démenti les chiffres avancés par Mr Zemmour. Le pourcentage réel n’est que de 37,4 %.

A titre de rappel, Éric Zemmour, président du parti reconquête, a annoncé sa ferme intention de supprimer le droit aux logements sociaux aux migrants. Cette déclaration a suscité des réactions houleuses, notamment chez les organismes de logements sociaux tels que AB Habitat, l’OPAC ou DomoFrance.

Laisser un commentaire