L’esthétique sans bistouri

Le laser dernière génération est utilisé pour réaliser des liftings non invasifs. Deux nouvelles technologies offrent des innovations sans bistouri aux patients. Les résultats ont été publiés dans la meilleure revue spécialisée en laser.

Les ondes acoustiques

Ces technologies se servent d’ondes acoustiques pour pénétrer la peau en profondeur en sous cutané. Elles permettent de régénérer les cellules de la peau, de stimuler les fibroblastes, les cellules du tissu conjonctif et permet la fabrication naturelle du collagène. On obtient un effet tenseur en profondeur.

La deuxième nouvelle technologie permet de retendre les paupières qui tombent. Habituellement, les patients peuvent avoir recours à une chirurgie qui s’appelle la blépharoplastie, la chirurgie des paupières.

La technique de l’ionisation

Tout se passe par ionisation grâce à un arc voltaïque. L’avis de la Clinique des Champs Elysées est de choisir un médecin en centre laser ou en milieu hospitalier. L’innovation consiste à pouvoir faire une blépharoplastie sans chirurgie. Cet outil est un plasma qui consiste à ioniser les particules de l’atmosphère entre la peau et l’outil lui-même. Il n’y a pas les douleurs qui peuvent être provoquées par exemple par un bistouri électrique ou les brûlures de ce type d’objet.

La rétraction de la peau permet progressivement d’enlever l’excédent de peau dont se plaint le patient. L’indisponibilité est de 4 à 5 jours. On peut avoir des petites croûtes visibles pendant quelques jours, par contre pour avoir vraiment le résultat final, il faut attendre quatre à cinq semaines. Il y a des cas où la chirurgie est obligatoire car il y a trop d’excédent et trop de graisse.

Ce laser a la particularité d’avoir un module qui permet grâce à une onde acoustique d’avoir un effet plus profond dans une structure qui est sous la peau. C’est un renouvellement cellulaire accéléré comme un peeling. En profondeur, il va y avoir une stimulation de certaines cellules de la peau qui sont très importantes qu’on appelle les fibroblastes et qui permettent de sécréter du collagène de type 1, celui de la jeunesse. Il est le ciment entre les différentes cellules qui se recréent et se retendent.

L’indisponibilité est également de 4 à 5 jours et les effets ne sont pas immédiats. Ils sont progressifs sur six mois, c’est important sur trois mois et puis après un petit peu plus doux sur six mois.

Les chirurgiens se servent aussi du laser pour faire de la chirurgie réparatrice, pour diminuer les séquelles de brûlures, les vergetures ou les cicatrices en relief. La dermoablation est aussi utilisée pour le ventre et le décolleté. Le médecin utilise de la crème d’anesthésie locale.