Placements bancaires : Top 3 des meilleurs choix à opérer

Les placements bancaires constituent un excellent moyen pour fructifier ses avoirs. L’épargne représentant la part des revenus non affectée à une consommation immédiate peut donc servir à l’acquisition de biens ou tout simplement à la création de nouvelles richesses. Il existe une multitude de types de placements bancaires, mais tous ne présentent pas les mêmes caractéristiques. L’investisseur doit donc trouver le placement bancaire en harmonie avec ses objectifs. Cet article vous présente les 3 meilleurs placements bancaires que vous pouvez réaliser ainsi que leurs attraits particuliers.

Le livret A

A la question de savoir : «  quel est le meilleur placement bancaire ? « , la réponse pourrait varier d’une personne à une autre. Le meilleur placement est celui qui répond le mieux aux besoins de l’individu. Le livret A constitue l’un des placements bancaires les plus sûrs et fait partie des catégories de placements bancaires réglementés. Il comprend de ce fait plusieurs avantages.

D’abord, le livret A demeure un type de placement accessible à toute personne majeure. Pour l’ouverture de ce type de compte, le montant exigé par les banques est d’une valeur inférieure à 10 euros.

Par ailleurs, ce type de placement est caractérisé par une grande souplesse de gestion. Les propriétaires des comptes peuvent y déposer de fortes sommes et toutes leurs transactions se retrouvent exonérées d’impôts. Il s’agit là d’un réel avantage fiscal.

Pour finir, l’argent versé sur ces comptes demeure directement retirable à tout moment par les déposants sans paiement de frais particuliers.

La bourse


Les placements bancaires, quels qu’ils soient, présentent toujours un certain risque. Prenez les bonnes décisions financières pour protéger votre patrimoine.  

Les placements boursiers sont, et de loin, les placements bancaires les plus rentables. Les actions constituent des actifs à fort potentiel de rendement sur le long terme. Une acquisition d’actions avec une PEA (exonéré d’impôts après 5 ans révolus) ou un compte-titres peut générer des intérêts d’environ 10% sur une période moyenne de 15 ans. Cela se comprend aisément, puisque les grandes sociétés mondiales demeurent les premières productrices de richesses. Même en temps de crise économique, elles font montre d’une incroyable stabilité malgré les diverses fluctuations ; d’où l’importance d’adopter une vision à long terme. À court ou moyen terme, le risque de perte se révèle important. 

L’immobilier


Investir dans la pierre revient à faire le pari de la pérennité. Mais les investissements immobiliers nécessitent bien souvent la possession de capitaux importants, les rendant inaccessibles au grand public. Toutefois, il existe aujourd’hui de nombreux moyens d’investir dans l’immobilier, même avec de modestes revenus. Il s’agit notamment du crowfunding.

Le crowfunding est un type d’investissement immobilier à fort potentiel de rémunération. Il permet à des particuliers de contribuer à la construction ou à la rénovation de grands bâtiments et de recevoir périodiquement le versement de leurs intérêts par le constructeur de l’immeuble dès la fin des travaux. Un contrat de ce type couvre généralement une période comprise entre 1 et 3 ans et les intérêts peuvent avoisiner les 8% sur l’ensemble de la période. Dès lors, il constitue un excellent modèle de placement bancaire à moyen terme ; même si certains facteurs subjectifs tels que la fiabilité des concepteurs du projet peuvent susciter une certaine réticence. Pour cette raison, il convient de diversifier ses investissements et de bien s’informer sur les projets avant d’y injecter des fonds. 

Laisser un commentaire