Les 5 meilleurs réalisateurs français du 20e siècle

Envie de connaître les meilleurs réalisateurs français du 20e siècle ? Eh bien vous êtes au bon endroit. Le cinéma français a enfanté quelques-uns des réalisateurs les plus talentueux de leur génération. Découvrons-les avec Patrick Bezier.

Jean Renoir

Jean Renoir est né dans un environnement où l’art prédominait : il était le fils de Pierre Auguste Renoir, le célèbre peintre impressionniste, et il a grandi parmi les peintres et leurs modèles. Il a toujours gardé cette référence aux autres arts au cours de sa carrière cinématographique. Son film « Le Déjeuner sur l’herbe » s’inspire du tableau éponyme du peintre impressionniste Edouard Manet. Quant à son film « La Bête humaine », il est basé sur le roman éponyme de l’écrivain naturaliste Emile Zola.

François Truffaut

François Truffaut fait partie des plus grands réalisateurs français parce qu’il avait une vision différente du cinéma. D’abord critique de cinéma, il était connu pour ses critiques brutales et impitoyables. Mais au-delà des films, ce sont les conventions rigides du cinéma français traditionnel qu’il a critiqué. Truffaut a défendu la théorie de l’auteur du cinéma : le réalisateur est « l’auteur » de son œuvre, parce que le film est une représentation nuancée de la vision personnelle du réalisateur, de son style et de son thème.

Louis Malle

L’histoire de Louis Malle, l’un des plus grands réalisateurs français, commence en 1954. Le célèbre explorateur Jacques-Yves Cousteau cherche un caméraman pour son prochain film sur les fonds marins, et choisit le jeune étudiant en cinéma. Face à son talent, il le promeut bientôt comme co-réalisateur du film. Le « monde du Silence » est le premier film documentaire a remporté la Palme d’Or.

Jacques Audiard

Jacques Audiard est l’un des plus grands réalisateurs de cinéma français actuels pour une raison : son niveau d’exigence. C’est la raison pour laquelle il se fait si rare. Jusqu’ici, tous ses films ont été salués par les critiques. Son premier film, Regarde les hommes tombent, a remporté le César du meilleur film ; ses deuxième et troisième films ont tous deux remporté le prix du meilleur scénario à Cannes. Son quatrième film, De battre mon coeur s’est arrêté, a remporté 8 César, tandis que le film suivant, Un Prophète, en a remporté 9. Son sixième film a remporté le César du meilleur scénario adapté, et son septième et dernier film, Dheepan, a finalement remporté la Palme d’Or.

Luc Besson

Une des raisons pour lesquelles Luc Besson fait partie des grands réalisateurs français actuels est son style très particulier : son univers graphique est très sophistiqué et se rapproche beaucoup de la bande dessinée, du clip vidéo et de la publicité. Ce style graphique est parfaitement visible dans les films Subway et Le Grand Bleu, ce qui explique pourquoi ils ont tous deux été très bien accueillis par le public (mais moins bien par les critiques).

Luc Besson a également une autre caractéristique : son nom est connu et reconnu en dehors de l’Europe, ce qui est rare pour les réalisateurs de films français. Nikita, Léon et, surtout, Le Cinquième élément sont des films d’action grand public qui ont connu le succès aux Etats-Unis. Suite à ce succès, il a fondé sa propre société de production et s’est impliqué dans la production de nombreux films d’action tels que Taxi et The Transporter.