Quel type de compresseurs pour un meilleur contrôle de la température dans l’industrie alimentaire ?

Que vous soyez patron dans l’industrie agroalimentaire ou que vous gériez un restaurant, une épicerie ou une entreprise de transport de marchandises réfrigérée, le choix d’une bonne solution de réfrigération est extrêmement important pour vous assurer que vos systèmes restent stables et efficaces, quelles que soient les charges thermiques. De nos jours, les nouvelles technologies peuvent aider les entreprises à améliorer le respect des dernières lois et réglementations relatives à la sécurité alimentaire. Mais l’efficacité de ces technologies dépend en grande partie d’un composant de réfrigération de base, à savoir le compresseur. Dans cet article, BV Froid, leader dans la réalisation d’équipements aérauliques, thermiques et frigorifiques dans les secteurs de l’agroalimentaire, nous explique son fonctionnement.

Étant donné que les systèmes de réfrigération subissent généralement des fluctuations de température importantes en raison des conditions et des activités ambiantes variables, la prise en compte du type de compresseur utilisé dans un système de réfrigération est une condition préalable essentielle pour minimiser ou prévenir la contamination et la détérioration des aliments.

On peut en distinguer trois catégories en fonction de leur capacité et le nombre de compartiments.

Les compresseurs à un étage

Bien que les compresseurs à un étage soient la norme dans les systèmes de réfrigération depuis des décennies, plusieurs facteurs limitent leur efficacité dans les applications commerciales et industrielles. Généralement, un compresseur à un étage fonctionne à 100% à chaque mise sous tension. Dès que le compartiment réfrigéré atteint la température souhaitée, le compresseur s’arrête complètement. En conséquence, le compresseur se met en marche et s’arrête à plusieurs reprises tout au long de la journée. En plus de créer plus d’usures sur les composants du système, les cycles de marche / arrêt fréquents conduisent à des températures inégales et à une consommation d’énergie plus importante.

Les compresseurs à deux étages

Comme leur nom l’indique, les compresseurs à deux étages comblent l’écart entre les compresseurs à un étage et les compresseurs à vitesse variable. Ces compresseurs offrent deux niveaux de capacité: élevé (100%) et faible (60% à 70%). Parce que les compresseurs à deux étages peuvent fonctionner à basse vitesse, ils s’allument et s’éteignent moins fréquemment que les compresseurs à un étage, ce qui réduit la consommation d’énergie. L’option basse vitesse fournit également un refroidissement plus uniforme et économise l’énergie lorsqu’il n’y a pas besoin d’un refroidissement élevé.

Les compresseurs à vitesse variable

Ayant différents niveaux de vitesse, ces compresseurs fonctionnent en continu et sont capables de moduler leur fonctionnement de haut en bas pour s’adapter à diverses charges thermiques. Les compresseurs modernes à vitesse variable peuvent fournir jusqu’à 750 réglages de fonctionnement différents et ont la capacité de changer les vitesses par de très petits degrés. Cela permet un contrôle précis de la température et de l’humidité, ce qui est essentiel à la sécurité alimentaire.

La décision sur le meilleur type de compresseur à installer doit peser les avantages et les inconvénients de chaque configuration de compression. Selon BV Froid, les compresseurs à un et à deux étages doivent être utilisés dans les applications de réfrigération avec des exigences de charge qui ne dépassent pas -31°C, tandis que les compresseurs à vitesse variable peuvent desservir des systèmes de congélation à basse température fonctionnant à des températures inférieures ou égales à -40°C.